À propos

Bonjour!

Je me présente, Acherontia Nyx, heureuse trentenaire issue des pluvieuses contrées liégeoises, en Belgique. Surtout connue pour mon blog littéraire spécialisé dans l’imaginaire, je suis aussi une artiste un peu folle qui a récemment eu l’envie de partager ses passions de façon plus concrète.

Qu’à cela ne tienne! Mes mains ne sont pas douées que lorsqu’elles sont vissées à un clavier! Oui, certes, pour l’écriture, c’est bien nécessaire, mais il y a d’autres moyens de rendre mes univers vivants, pas vrai? Laissez-vous happer par le tentacule que je vous tends, celui-là même qui crève l’écran… Et entrez dans les mondes d’Acherontia!

Univers intérieurs…

Depuis toujours, de nombreux mondes peuplés de personnages insolites, pour ne pas dire saugrenus, se côtoient dans ma tête, si bien que je n’ai pas eu d’autre choix que de les laisser s’exprimer, tout naturellement, par le biais de mes mains. Entre elficologie, mondes morcelés dont les parcelles flottent dans les airs, engins volants non identifiés, animaux marins amphibies, poulpes au caractère chatouilleux, démons de la Cour Unseelie et musées cryptozoologiques, ce n’est jamais triste dans ma caboche.

Mais comment amener tout cela dans le monde concret?

Se servir de ses inspirations…

Mon imagination se nourrit bien entendu de la matière apportée par mes différentes passions. Quoi de plus logique, dès lors, de retrouver dans les bijoux que je propose différents éléments propres à l’imaginaire, pierre angulaire de mon univers d’artiste.

Cela peut être des dés de jeux de rôles, dont la variété des formes et des couleurs m’a toujours fascinée. Je ne suis personnellement pas rôliste, faute de temps, pourtant l’univers des jeux de rôles m’a toujours touchée et imprégnée, notamment grâce aux Livres dont vous êtes le héros, dévorés alors que j’étais enfant.

Cela peut être un type de montage particulier de perles, qui évoque la période médiévale si chère aux auteurs de fantasy tels que Tolkien (mon préféré), Moorcock, Kurtz, Eddings, et j’en passe.

Cela peut être des tentacules dont je raffole (je ne remercie pas Lovecraft et son Cthulhu!), des rouages et des machines folles, symboles des vaporistes, des roses et des crânes propres au mouvement gothique, sans parler de squelettes dansants, de fées, d’elfes, de cheveux au vent…

Des moyens divers…

Mon premier moyen d’expression fut le dessin. Dès mon plus jeune âge, j’ai usé pléthore de stylo-billes et autres crayons afin de griffonner tout ce qui me passait par la tête. Vers l’âge de 15 ans, j’ai découvert le dessin au crayon aquarelle, une technique que je n’ai plus lâché depuis.

À la même période, j’ai découvert la harpe et son répertoire enchanteur qui rappelle les contes de l’enfance et les épopées fantasy dont je ne me lasse pas.

Puis j’ai commencé à écrire. Des poèmes, d’abord, et un roman ensuite. Roman qui est d’ailleurs toujours en cours d’écriture, mais qui avance peu à peu, et dont certaines de mes illustrations sont tirées.

Et encore plus tard, je me suis mise à bijouter. C’était une époque où le matériel pour les bijoux fantaisies se démocratisait, et j’ai surfé sur la vague, comme beaucoup de créatives. J’ai d’abord bijouté pour mes besoins personnels, puis j’ai eu envie d’en faire profiter tout le monde.

Sortir de sa chrysalide…

C’est ainsi qu’est né le projet Acherontia. Au confluent de l’illustration, de la musique, des littératures de l’imaginaire, de l’écriture et des techniques de loisirs créatifs, un papillon de nuit a vu le jour, prêt à décoller et à faire son petit bonhomme de chemin.

J’espère que vous aussi serez du voyage! La nuit est belle, vue du vaisseau Acherontia. Si vous trouvez le noir sinistre et la pénombre lugubre, si vous supportez mal le souffle du vent dans la ramure des arbres à la nuit tombée, le hululement des oiseaux nocturnes et la plainte des loups affamés, embarquez avec moi et voyez les choses from the bright side of night

Vers d’autres sources…

Je suis bien sûr présente sur internet, en particulier sur mon blog littéraire, dédié aux
littératures de l’imaginaire : www.chroniquesdacherontia.com
Vous pourrez y trouver une présentation plus complète de mes différentes activités.

On peut également me trouver sur Facebook… Les chroniques d’Acherontia pour le pan littéraire, et Acherontia pour les loisirs créatifs.

Sur Instagram, il est possible de suivre mon travail en image sur le compte Acherontia_Nyx. Il en va de même sur Twitter, via le compte @Acherontia_Nyx.